Les résultats 2019

La page web est mise à jour à partir des analyses de données (facteur de risque,…), dont certaines sont toujours en cours.

Que retenir des résultats sur les maïs 2019 ?

–  DON : On en retrouve toujours dans tous les élevages, avec des quantités significatives par rapport aux valeurs repères habituellement mises en avant. Il  semble à nouveau sur cette année se distinguer  un gradient Est/Ouest avec des valeurs plus élevées à l’Est de la Bretagne.

Il est à noter les teneurs non négligeables en Nivalénol. En prenant en compte une toxicité supérieure à celle de la DON, cela en fait une mycotoxine à rechercher prioritairement en complément de la DON, d’autant que nos résultats ne montrent pas de corrélation significative entre la présence de ces deux mycotoxines.

–   ZEA : toujours présence sur l’ensemble de la zone mais à des teneurs faibles par rapport aux valeurs repères habituellement mises en avant

–   FUMO : toujours peu présente sur le territoire avec à nouveau des teneurs très faibles lorsqu’elle est détectée

 

* du fait du contexte COVID il n’a pas été possible de réaliser toutes les analyses, malgré un rattrapage effectué après le confinement. Les résultats 2019 et évolutions 2018-2019 sont présentés pour les élevages dont les analyses ont été effectuées.

 

– Evolution des valeurs entre les « maïs 2018 » et les « maïs 2019 » :

Pour les 3 familles de mycotoxines recherchées, les résultats restent très proches des valeurs des maïs 2018, avec des valeurs médianes néanmoins plutôt à la baisse.

La dispersion des résultats (écart-types) est elle-même plus faible.

Evolution des résultats entre 2018 et 2019 :

 

Famille de mycotoxines

(en Equivalent, en ppb à 88%MS)

Evolution de la valeur médiane

Evolution de l’écart- type

Famille Tricho (en équivalent DON)

-252

(-11%)

-354

(-24%)

Famille ZEA (en équivalent ZEA)

-5

(-9%)

-59

(-30%)

Famille FUMO (somme des FUMO)

-1.3

(-21%)

+15

(+21%)

 

Les détails des évolutions sont présentés dans les résultats de chaque famille.

 

D’autres éléments sont en cours d’analyse, notamment en lien avec les performances zootechniques !

Pour être tenus informés de la production de résultats, laisser vos coordonnées de manière sécurisée pour recevoir un mail d’alerte !

Les résultats sont exprimés en ppb (microgrammes de mycotoxine/kg de MS), rapportée à 88% de matière sèche, selon l’expression standard des résultats pour des analyses de mycotoxines.

Maïs 2019 (résultats en date du 01/09/2020 ; 154 échantillons)

Famille de Trichothécènes

En cas  de  présence  significative,  des risques de  dégradation  des  performances  de  production  et   d’efficacité  alimentaire  sont  possibles. Une altération  de  l’immunité  peut  être  constatée  se  traduisant  par  une  augmentation  des  taux cellulaires et/ ou une sensibilité accrue aux infections (mammites, métrites…)

Histogramme : Equivalent DON (1)

(50% des élevages ont une analyse inférieure à cette valeur)

  1.  : Equivalent DON : reprend les valeurs des éléments suivants en leur attribuant des coefficients reflétant leur risque toxique :

DON (Déoxynivalénol), Nivalénol, 3-acétyl-DON, 15-acétyl-DON, DAS (Diacétoxyscirpénol), T2-Toxine, HT-2-Toxine, Fusarénone X

Cartographie : Equivalent DON

Tableau des résultats bruts : Famille de Trichothécènes (en ppb à 88% MS)

PARAMETRE % de résultats
> seuil de détection
Mini Q1 MEDIANE Q3 Max
DON (Déoxynivalénol) 100% 135 565 892 1 351 3 665
Nivalénol 95% 0 265 407 592 1 258
HT-2-Toxine 94% 0 21 43 72 391
15-acétyl-DON 14% 0 0 0 0 258
3-acétyl-DON 10% 0 0 0 0 387
T2-Toxine 1% 0 0 0 0 7
DAS (Diacétoxyscirpénol) 0% 0 0 0 0 0
Fusarénone X 0% 0 0 0 0 0

Évolution par rapport aux maïs 2018

 

Evolution 2018-2019

(équivalent DON)

Nombre

d’élevages

Evolution moyenne

(ppb 88%MS)

Diminution >25%

50

-1740

Stable

34

-50

Augmentation >25%

37

+1302

 (maïs 2019)

Famille Zéaralénone

Une présence significative peut avoir un impact sur la reproduction : mortalité embryonnaire, retour en chaleur, kystes…

Histogramme : Equivalent ZEA(1)

(50% des élevages ont une analyse inférieure à cette valeur)

  1.  : Equivalent ZEA : reprend les valeurs des éléments suivants en leur attribuant des coefficients reflétant leur risque toxique :

Zéaralénone, Alpha-zéaralénol, Bêta-zéaralénol, Zéaralanone

Cartographie : Equivalent ZEA

Tableau des résultats bruts : Famille Zéaralénone (en ppb à 88% MS)

PARAMETRE % de résultats
> seuil de détection
Mini Q1 MEDIANE Q3 Max
Zéaralénone 86% 0 20 50 114 1 130
Alpha-zéaralénol 0% 0 0 0 0 0
Bêta-zéaralénol 0% 0 0 0 0 0
Zéaralanone 0% 0 0 0 0 0

Évolution par rapport aux maïs 2018

 

Evolution 2018-2019

(équivalent ZEA)

Nombre

d’élevages

Evolution moyenne

(ppb 88%MS)

Diminution >25%

55

-91

Stable

19

-2

Augmentation >25%

47

+140

 (maïs 2019)

Famille Fumonisines

En cas  de  présence  significative,  des risques de  dégradation  des  performances  de  production  et   d’efficacité  alimentaire  sont  possibles. Une altération  de  l’immunité  peut  être  constatée  se  traduisant  par  une  augmentation  des  taux cellulaires et/ ou une sensibilité accrue aux infections (mammites, métrites…)

Histogramme : Total Fumo (B1+B2+B3)

(50% des élevages ont une analyse inférieure à cette valeur)

  1.  : Equivalent Fumo (B1+B2+B3) : reprend les valeurs des éléments suivants en leur attribuant des coefficients reflétant leur risque toxique :

Fumonisine B1, Fumonisine B2, Fumonisine B3

Cartographie : Total Fumo (B1+B2+B3)

Tableau des résultats bruts : Fumonisines (en ppb à 88% MS)

PARAMETRE % de résultats
> seuil de détection
Mini Q1 MEDIANE Q3 Max
Fumonisine B1 59% 0 0 5 38 631
Fumonisine B2 12% 0 0 0 0 101
Fumonisine B3 6% 0 0 0 0 33

Évolution par rapport aux maïs 2018

 

Evolution 2018-2019

(somme FUMO)

Nombre

d’élevages

Evolution moyenne

(ppb 88%MS)

Diminution >25%

41

-57

Stable

36

-0,1

Augmentation >25%

44

+68

 (maïs 2019)