La démarche

L’observatoire a débuté en 2018 sur la zone Bretagne avec un échantillon fixe de 200 élevages prédéfinis durant les 3 premières années (2018-2020). Puis la zone de collecte a été élargie au niveau national avec l’arrivée d’autres entreprises de conseil en élevage ; les modalités de détermination des élevages et de prélèvement ont évoluées.

QUI PEUT PARTICIPER A L’OBSERVATOIRE ?

250 élevages participent à la 1ère phase, qui consiste à analyser des échantillons de maïs en vert, le jour de l’ensilage afin d’avoir des résultats dès le début de la campagne des ensilages. Ces élevages, tout venant sans présélection particulière, sont répartis entre les Entreprises de Conseil en Elevage partenaires, en gardant une représentativité du nombre d’élevages présents sur leurs territoires respectifs.

Une fois les 250 analyses réalisées, d’autres élevages peuvent participer tout au long de la campagne, sur du maïs fermenté, ou d’autres matrices (rations mélangées, ensilage d’herbe…). Tout élevage de ruminant peut donc participer s’il est intéressé.

Les résultats seront affichés de façon dynamique sur la page de l’Observatoire au fur et à mesure que les analyses arriveront au laboratoire afin d’avoir des données le plus tôt possible et actualisées tout au long de la campagne.

Carte des Entreprises de Conseil en Elevage partenaires de l’Observatoire

Quels types de mycotoxines sont recherchés ?

Les 3 premières années de l’Observatoire nous ont permis de montrer que certaines mycotoxines sont très peu présentes. Ainsi, il a été décidé de ne chercher que les 3 mycotoxines les plus trouvées dans les maïs ensilages, c’est-à-dire la DON (Déoxynivalénol) et la Nivalénol pour la famille des Trichotécènes A et B, et la Zéaralénone pour la famille du même nom.

Toutes les analyses effectuées dans le cadre de cet observatoire ont été réalisées par le laboratoire Capinov.
La méthode employée est une méthode de dosage multi-mycotoxines par chromatographie liquide couplée à de la spectrométrie de masse (LC-MS-MS).
Cette méthode est une méthode reconnue qui utilise un étalon marqué pour corriger les éventuelles pertes liées aux étapes d’extraction, de purification et d’injection.
Le laboratoire Capinov est un laboratoire accrédité par le Cofrac sous le n° d’accréditation 1-6211. L’annexe technique correspondante est directement consultable sur le site www.cofrac.fr. En dehors de l’observatoire, les teneurs analysées par les laboratoires sont susceptibles de varier en fonction des méthodes d’analyse employées et de leurs sensibilités respectives.

 

En parallèle, un questionnaire concernant les pratiques culturales pouvant influencer la teneur en mycotoxines de l’échantillon prélevé a été rempli par chaque éleveur participant à l’étude.